Archives de catégorie : dépendance littéraire

Rigoler avec Les p’tites têtes

L’auteur Manuel Gasse écrit pour se souvenir, pour continuer à trouver merveilleux ses quatre garçons même quand ils auront quinze ans et remplaceront le rhum de sa bouteille de rhum par de l’eau chaude. Le titre de son livre, un … Lire la suite

Publié dans dépendance littéraire, papa chéri | Tagué , , | Laisser un commentaire

Pour oublier le caramel brûlé

Le matin, quand je brûle le caramel salé que j’avais promis aux enfants, je sacre. Après je bois un jus vert délicieux que mon chou me prépare avec pomme verte/kale/kiwi. Les enfants et moi dansons quand la machine fait trop … Lire la suite

Publié dans dépendance littéraire, yummy | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un président joyeusement aimé par ses esclaves?

Hier c’était la journée célébrant Martin Luther King. Une maison d’édition jeunesse a trouvé que c’était un bon moment pour publier un livre célébrant George Washington: A Birthday Cake for George Washington, par Ramin Ganeshram. Dans ce livre pour enfants, … Lire la suite

Publié dans bof, dépendance littéraire | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des défis et pas juste des petits projets

Les soeurs Stratis, j’ai placoté live avec elles une seule fois, mais un million de fois sur le net, depuis que je tentais de faire ma place comme la blogueuse cochonne et ludique du Québec et qu’elles défiaient les tabous … Lire la suite

Publié dans dépendance littéraire, fashion | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Rendez-vous au Salon du livre de Montréal

Venez voir ma repousse de cheveux foncés sur tignasse blonde au Salon du livre de Montréal. J’ai signé une nouvelle dans le collectif Douze histoires de plage et une noyade, dirigé par la sublime Marie-Chantale Gariépy. Cette nouvelle, comme d’autres … Lire la suite

Publié dans dépendance littéraire, Non classé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le féminin, que pour les machins?

Après avoir mangé une barre tendre, grignoter des feuilles mortes et trouver des grosses cocottes à peinturer, nous sommes allés à la bibliothèque. Pour que les enfants lisent/jouent aux pompiers/perdent des morceaux de casse-tête. Et pour que je lise des … Lire la suite

Publié dans dépendance littéraire, Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

La seule pince qui ne pince pas

« J’ai le manteau de fourrure dans lequel j’ai accouché. De la fausse panthère ou du faux léopard. Je voulais m’en défaire, lassée par toutes ces taches, et je ne l’ai pas fait. Depuis que j’ai accouché quand je plonge … Lire la suite

Publié dans accouchement, dépendance littéraire, fashion | Tagué , , | Laisser un commentaire