# bébéatrice: des mots magiques d’une enfance en images

bebeatrice 3

La présentation de l’auteure de # bébéatrice fait rire: “Béatrice Lepage est connue de sa famille pour sa volonté de dominer tous les êtres vivants qui l’entourent, que ce soit par le charme ou la torture psychologique. Elle est l’auteure de Pwree Pwree Go Wo Way, une chanson en anglais qu’elle seule comprend.”

La coquinette de Guy A. Lepage placote de tout dans ce recueil de mots d’enfant mis en images par Éric Godin. Certaines manies de la belle font moins rigoler, les parents y devinant autant leur progéniture que la petite Béa, par exemple dans le refus de cette dernière de s’asseoir sur un banc en compagnie d’une « étoile d’araignée ».

D’autres souvenirs choisis sont plus percutants, comme l’impression de Béa qu’à Londres (“Lombres”), il fait perpétuellement noir, car lors de conversations sur Skype avec son grand frère, c’est en effet toujours la nuit.

Mini Dragon a refusé pendant toute une journée de me prêter le livre, qui matchait trop bien avec son t-shirt de Thomas le train.

Mini Dragon a refusé pendant toute une journée de me prêter le livre, qui matchait trop bien avec son t-shirt de Thomas le train.

Publicités
Cet article, publié dans dépendance littéraire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s