La tendresse restera

milk

J’ai trouvé cette photo sur la page Facebook de Bien Vivre l’Allaitement.

Je la trouve belle. Parce que nous nous répétons si souvent que tout passe si vite. Et c’est vrai. Mais c’est vrai aussi que c’est parfois dur, être maman, au quotidien, le jour, sans vouloir crier, sans vouloir plier, sans vouloir se sentir coupable de tout, sans vouloir se comparer aux autres, sans vouloir voir un visage impuissant ou déçu d’enfants. La nuit aussi, à rester éveillée, en attente, à écouter les bruits, à rêver aux bruits, à se demander si les enfants se réveilleraient si j’entrais, doucement, dans la chambre qu’ils partagent depuis peu. La nuit, à ne pas dormir, parce que j’angoisse pour des broutilles, j’angoisse pour ce que je pourrais faire de plus, pas juste pour mes enfants, pour tout, qu’est-ce que je pourrais faire de plus, sauf dormir.

C’est dur, mais c’est vrai que tout passe si vite.

Pas la tendresse, la tendresse restera.

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s