Des journées soccer et lecture

livre boite 1

livre boite

Mon mec a regardé la Coupe du Monde du foot chez mes parents. Mes frères ont mangé un hamburger, puis sont partis. Mon père n’était pas là, il faisait Montréal-New-York en vélo. Il y avait donc juste mon mec devant le téléviseur, à parier sur des vainqueurs et à parler en allemand. Ma mère, blessée, n’avait pas accompagné mon père en vélo et elle jouait avec les enfants et me parlait d’un livre qui lui avait fait penser à moi (elle me l’a prêté et je l’ai lu hier soir et je n’ai pas aimé, merde).

Ce que mes enfants connaissent de la Coupe du Monde du foot se résume donc à l’allemand d’étudiant survolté de leur papa et à un livre trouvé dans une mini bibliothèque libre-service, près d’un parc où nous allons tous les jours.

C’est un concept très chouette: nous sommes invités à déposer un livre dans la mini bibliothèque et nous pouvons en prendre un nouveau en échange. Mini Fée a choisi un livre avec trois pages dedans: une qui montre une locomotive, une qui montre une poupée, une autre qui montre un camion. (Ça a l’air bête, mais Mini Dragon adore et tente d’imiter la locomotive et le camion.) Mini Dragon, lui, a choisi le livre Nicolas fou de soccer de Gilles Tibo.

nico

Publicités
Cet article, publié dans dépendance littéraire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s