L’allaitement, toujours légal

NURSE-IN: 16h, vendredi le 4 juillet, au parc Lafond.

Aujourd’hui, au parc Lafond, dans Rosemont, j’ai choisi d’aller me rafraîchir, avec mes deux enfants, dans la pataugeoire. Mon fils d’un an a voulu téter. Nous étions sur le bord de la piscine et j’ai tiré le haut de mon maillot de bain (un one piece avec des chats de Mimi Hammer, love it!).

Allaiter est en tout temps, et partout, légal.

Mais lors d’une journée chaude comme ça, ça permet en plus d’être certaine que mes choux ne se déshydratent pas. De plus, ça facilite grandement la surveillance dans la pataugeoire. Lorsque j’en ai un qui tète, mon regard est toujours sur l’autre qui sautille dans l’eau.

Allaiter est alors légal, mais en plus super sécuritaire, yeah.

Interdiction d’allaiter car c’est dérangeant?

Un sauveteur, de même que d’autres personnes présentes à la pataugeoire, en ont pensé autrement. Le penser est une chose (même si, wtf?), prendre position et demander à une maman de cesser d’allaiter en est une autre. C’est pourtant ce que le sauveteur a fait.

Il s’est approché de moi et m’a dit que je devais arrêter d’allaiter, que je ne pouvais pas faire ça ici.

Disons qu’il avait choisi la mauvaise personne pour prendre un ton humiliant et intimidant.

J’ai dit qu’allaiter était toujours légal. Il m’a dit que certaines personnes trouvaient ça dérangeant et que je devais comprendre. J’ai commencé par dire que moi je trouvais ça dérangeant que la porte de la pataugeoire reste ouverte pendant plus de cinq minutes avant qu’un sauveteur ne la remarque et la referme et j’ai pointé plusieurs manquements aux réglements, à ce moment-là, sans qu’aucun sauveteur n’intervienne pour les faire respecter.

Ne pas allaiter n’est pas un réglement. Allaiter est toujours légal.

Le sauveteur a répété que je devais comprendre et cesser. J’ai monté le ton, furieuse, répétant que j’étais dans mon droit et qu’il devait comprendre que j’étais dans mon droit, et que si ça choquait quiconque, que ce soit ces personnes qui devraient sortir de la pataugeoire, et non moi. Je lui ai dit que s’il voulait absolument que je sorte, il devrait me signer un papier décrivant l’événement ou appeler la police. Il m’a dit qu’il reviendrait me parler, ce qu’il n’a pas fait.

Des seins pour nourrir et réconforter

Un peu sous le choc, j’ai continué à allaiter mon petit, puis j’ai quitté la pataugeoire, car ma fille voulait aller se balancer et cueillir tous les pissenlits du parc.

Lorsque j’allaite, mon fils est curieux et lâche parfois le sein pour regarder un ballon dégonflé ou je ne sais pas quoi. Mon mamelon est alors visible pendant quelques secondes. Je ne trouve rien de choquant à montrer ou à voir les seins d’une maman qui allaite. C’est bien, de voir une maman allaiter. C’est merveilleux de pouvoir expliquer à ses enfants, s’ils posent des questions, que la maman est en train d’allaiter. Les enfants apprennent alors à voir les seins comme une source de réconfort et de nourriture, et non seulement comme une source d’excitation hormonale, comme ils sont présentés lors de films de super-héros ou dans des pubs de désodorisant, de fauteuils ou whatever.

Non à la discrimination!

C’est de la discrimination et c’est très offensant, que de se faire demander de cesser d’allaiter.

Je vais demander des excuses à l’équipe de sauveteurs de la pataugeoire de Lafond. Et je propose aux mamans de venir allaiter en ma compagnie vendredi, à la pataugeoire du parc, dès 16h.

À lire sur l’allaitement en public (pour bien rire):

“As you know, (female) modesty is a highly protected value in modern society. Unless you’re a magazine cover model or in a music video, exposing your female udder flesh is entirely inappropriate. Science has proven that breasts are basically large vaginas. Only you and your partner should ever see them. Just because your breast-ginas are full of milk, doesn’t mean you get to wave them around.”

À lire sur l’allaitement dans des piscines publiques:

“Furthermore the breast isn’t just food,  I think a lot of people still struggle to grasp that babies don’t just seek the breast when hungry.  They can do so for comfort, reassurance at a new situation (like swimming), or because they want to warm up if feeling chilly.  Furthermore we know babies don’t always transfer milk – so they may not in fact be « eating » in the pool at all, they could be sucking for comfort. Are pacifiers, a nipple replica also banned?  What if they suck their own fingers?  Is sucking mum’s finger OK but not her nipple?”

Toutes les histoires que j’ai lues sur l’allaitement interdit dans des piscines publiques se sont soldées par des excuses des sauveteurs et l’obligation de cesser toute discrimination envers les mamans qui allaitent. Je suis presque contente que le sauveteur m’aie dit de cesser d’allaiter, car une autre maman aurait peut-être acceptée, se sentant trop humiliée.

Moi, je ne refuse jamais d’allaiter mes choux, alors je ne commencerai pas à les faire pleurer dans la pataugeoire du parc Lafond.

Cet article, publié dans saints seins, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

177 commentaires pour L’allaitement, toujours légal

  1. Danielle dit :

    Quel dommage! Heureusement ce n’est pas partout comme ça. Je veux prendre cette occasion pour féliciter les sauveteurs des piscines au YMCA Saint-Laurent et au YMCA Bordeaux-Cartierville. Mes amies et moi avons toujours pu allaiter en paix sur le bord de ces 2 piscines. Anecdote drôle: Une fois, une amie était en train d’allaiter près bord de la piscine. Le sauveteur lui crie « Madame, madame! » Je me dis « ah non, en voilà un qui va lui dire d’arrêter. » Eh bien, non. Le sauveteur a dit « Madame, vous êtes assise devant la porte du vestiaire. Vous allez vous faire écraser la prochaine fois que quelqu’un ouvre la porte! »

    • C’est une super idée, ça, de souligner le bon travail des autres! J’ai déjà justement allaité à la pataugeoire précedemment et je n’avais pas eu de problèmes. En fait, c’était la première fois de ma vie que j’ai reçu un tel commentaire. Auparavant, si je dérangeais quelqu’un, la personne savait reconnaître qu’il serait déplacé de m’en faire part, j’imagine.

  2. oknotok dit :

    Je trouve ça tellement absurde. Je te laisse le lien d’une discussion que j’avais lue il y a longtemps ça pourra peut-être te donner des références lorsque tu porteras plainte :

    http://www.dlvdm.com/forum/lofiversion/index.php/t226115.html

  3. mayaduguay dit :

    J’irai avec plaisir en pm pour « soutenir la cause ». J’ai moi-même allaité aujourd’hui à la pataugeoire de la piscine Père-Marquette et des 725 CPE qui étaient présente, personne ne s’est offensé et certains m’ont même souri. Avec cette chaleur en plus… Tsss! J’irai volontiers pour ne pas que les femmes aient à changer de pataugeoire pour combler un besoin primaire sans offenser certaines âmes beaucoup trop sensibles!

    • Avec cette chaleur, j’étais très contente que mon fils veuille boire! Pas de coup de chaleur pour lui et pas d’évanouissement à la pataugeoire, c’est un win-win pour tout le monde! Et c’est vraiment bien de lire sur les sourires des gens qui te voyait allaiter. Moi aussi je souris quand je vois d’autres mamans allaiter, c’est si beau!

  4. Geneviève maman depuis 2002 dit :

    Je suis de tout cœur avec toi mais malheureusement mon plus jeune de 9 ans ne tête plus depuis longtemps j’aurais été faire mon tour vendredi … Car oui j’ai allaité dans les parcs… En plein tournoi de baseball … Dans les arenas… A la plage…..

  5. Gitane dit :

    Je te dis « bravo » et surtout, je te remercie au nom de toutes ces mères qui se seraient refermées, au nom de tous ces bébés qui ne se déshydrateront pas pour le bien-être de gens trop prudes! #j’allaiteenpublic 🙂

  6. isabellag dit :

    Tu es courageuse. Je m’aurais senti humiliée et j’aurais écouter les demandes du sauveteur. Mais c’est trop triste. J’éspère être forte comme toi si ça m’arrive. C’est tellement beau et neccessaire qu’une mère allaite. Bravo!

  7. Isabelle dit :

    Je ferais une plainte aux droits de la personne… ;o)

  8. Nathalie dit :

    J’ai personnellement porte plainte à la CDPDJ et obtenu gain de cause contre la ville de Gatineau. Voici le document qui m’a le plus aidé:
    http://www.breastfeedingalberta.ca/files/BMPC-MainDoc.pdf

  9. Ninishka dit :

    Nonnnnn je ne peux pas vendredi, j’y serais allée volontier. Jallaite tjrs ma fille de 15 mois et ça m’enrage lire des affaires de même.

  10. Marie-Andrée Lavoie dit :

    Bravo bravo bravo!
    C’est exactement comme ça qu’il faut réagir/protester contre de telles aberrations!

  11. Isabelle Pruneau-Brunet dit :

    Bin voyons!!! J’ai souvent allaité dans cette pateaugeoire et j’ai jamais eu de problème. Ça fait que je devrais être là vendredi à 16h avec grand plaisir!!

  12. Julie dit :

    Bravo de t’être tenue debout et d’avoir fait valoir tes droits! C’est tellement frustrant de constater qu’un sein « sexuel » est plus facilement accepté dans notre société qu’un sein « nourricier ». Je te soutiens à 100% et tiens-nous au courant des développements de toute cette affaire!

    • Les seins servent à vendre des lampes, my GOSH, et si on s’en plaint, on ne s’en plaint toutefois pas autant que pour l’allaitement. RIEN n’est sexuel dans l’allaitement. Merci beaucoup pour ton soutien!

  13. Vanessa dit :

    J’en ‘allaite plus depuis 1 an, mais je partage ! Il est chanceux d’être tombé sur toi, j’aurais, disons le, été beaucoup moins polie !

  14. magali dit :

    Ce que j’aime de tout c’est texte où les mamans tiennent tête, ça m’encourage à tenir tête si jamais ça m’arrivait. Je sens que j’ai une armée de maman allaitante derrière moi!

  15. Jonathan dit :

    Au risque d’aller à l’encontre de l’unanimité ici, je ne suis pas d’accord. D’abord, il y a le simple geste d’allaitement en tant qu’activité de nutrition. Je ne connais pas les règlements de votre pataugeoire, mais si la nourriture y est interdite, l’allaitement devrait aussi y être interdit. Je travaille personnellement dans un musée et c’est le même règlement qui prévaut: Il n’y aucun problème pour l’allaitement dans les zones où la nourriture est permise, mais si une femme allaite dans l’une des salles d’exposition, nous lui demandons poliment d’arrêter ou de quitter la salle pour continuer dans un endroit où cela est accepté.
    Appliquer un règlement de la sorte n’est pas discriminatoire envers une femme qui allaite. Suivant votre logique, on pourrait dire la même chose de l’inverse. Si on tolère l’allaitement dans un lieu sans nourriture, ne faisons-nous pas de la discrimination envers les familles qui n’allaitent pas et dont les enfants veulent soit une collation, soit le biberon?
    La deuxième raison est parfaitement contestable, je l’admets, selon moi et est lié à l’intimité que la société donne au sein. Je comprends parfaitement que certaines personne puisse trouver l’allaitement en lieu publique dérangeant (cela m’arrive parfois aussi). S’offusquer et monter aux barricades en clamant son droit d’allaiter peut tout aussi être un manque de respect pour les autres personnes. Le sein, que l’on veule ou non, est très sexualisé dans la société d’aujourd’hui. Cela entraîne des conséquences au niveau de la perception de l’allaitement, même si c’est un geste naturel. De plus, ce n’est pas qu’une question de sexualité. L’allaitement, est aussi perçu comme un geste très intime entre l’enfant et la mère. Vous le dites vous-même que cela donne réconfort, sécurité, etc. Or, d’un point de vue extérieur, il est totalement normal que certaines personnes soient mal à l’aise par rapport à ces gestes d’intimité dans un lieu public.
    Les aires d’allaitement en lieu public sont de bons compromis, selon moi, et chaque endroit devrait en contenir. Toutefois, je crois sincèrement que si l’on vous demande de ne pas allaiter dans un endroit en particulier, il ne faut pas le voir comme une atteinte à votre droit et un geste de discrimination, mais comme un geste de compromis au niveau de la tolérance de chacun dans notre société.

    • Si vous êtes au Canada, votre musée ne respecte pas le droit d’allaiter en tout lieu et en tout temps. Selon les articles que j’ai lus en provenance des États-Unis, même dans ce pays plus ou moins tolérant, et, à ce qu’il me semble plus pudibond, aucun argument du genre des vôtres n’a tenu.

      Je vous invite à lire l’article que j’avais lié à mon billet, sur l’allaitement en piscine publique.

      Il y est entre autres mentionné ceci: « 7. If the rule is no eating, that means everyone.
      This rule is clearly to avoid Big Mac and chips finding their way into the water, imagine if everyone took snacks! Babies sometimes need feeding several times in an hour, whereas adults can consider the fact they are going swimming and eat more in advance. They can also wait when hungry because they don’t survive solely on a substance digested quickly and have bigger stomachs.

      Furthermore the breast isn’t just food, I think a lot of people still struggle to grasp that babies don’t just seek the breast when hungry. They can do so for comfort, reassurance at a new situation (like swimming), or because they want to warm up if feeling chilly. Furthermore we know babies don’t always transfer milk – so they may not in fact be « eating » in the pool at all, they could be sucking for comfort. Are pacifiers, a nipple replica also banned? What if they suck their own fingers? Is sucking mum’s finger OK but not her nipple? »
      Je vous l’aurais bien traduit, mais mes enfants sont en train d’essayer mes souliers et j’ai peur d’un désastre.

      • Jonathan dit :

        J’ai effectivement lu ce que vous avez publié avant de commenter. Le commentaire de l’article est pertinent, mais ce n’est pas une autorité légale. Par ailleur, il n’y a pas de droit légal d’allaiter en tout lieu n’importe quand. Les cas au Canada ne proviennent pas de cour ayant l’autorité de créer des précédents au Québec et donc tant qu’il n’y aura pas de loi clair en ce sens, l’allaitement en public demeurera une zone grise.

        Il en est de même pour l’argument de la discrimination. On peut certes dire que seules les femmes allaitent, cela ne veut pas dire que d’interdire aux femmes d’allaiter en certains endroits va à l’encontre de la charte et est discriminatoire. Effectivement, il y a une grande ligne de cas constitutionnels au Canada fondant le raisonnement sur la discrimination et permettant d’établir s’il y a discrimination et si cette discrimination doit être éliminée. L’élément principal de ce test est la proportionnalité. On se demande si les bénéfices de l’interdiction sont proportionnels à l’empiétement sur la liberté de l’individu. Ici, il n’est pas déraisonnable de demander à une femme d’allaiter dans un espace prévu à cet effet si des zones spécialement conçues et pourvus à cet effet s’y trouve. Il s’agit simplement d’un contrat social pour que tout le monde vive selon ses convictions et ses libertés.

        Mon musée applique donc la loi du Canada sans discrimination.

        Pour revenir aussi à l’Article que vous citez, son argument principal est justement l’un des arguments que j’affichais contre l’allaitement en certains lieux: le fait qu’il s’agisse plus que d’un simple acte nutritif. C’est en quelques sortes un geste d’intimité enfant-mère qui peut déconcerter certains individus et les mettre mal à l’aise.

      • Zahra dit :

        En fait, il y a déjà eu des jugements qui disent que, même là où toute nourriture est interdite, il est discriminatoire d’interdire l’allaitement. Je vous encourage à faire quelques recherches.

    • Zab dit :

      blablabla du grand n’importe quoi!

    • Simon Dor dit :

      J’aimerais vraiment lire un seul cas d’un sauveteur qui serait venu avertir un parent de cesser de donner le biberon à son enfant. Le seul cas semblable, c’est lorsque La Ronde a tenté d’interdire la nourriture de l’extérieur incluant les biberons et purées et ils ont finalement reculé considérant l’absurdité d’une telle réglementation. Je ne crois pas vraiment que cette idée tienne la route.

    • Jessica dit :

      Totalement d’accord avec Jonathan!

      • Peu importe votre opinion, il est dans le tort et le musée pour lequel il travaille (lequel, j’aimerais bien le connaître) contrevient à la légitimité et aux besoins des enfants qui demandent à téter.

    • Vickimaman dit :

      Ayant travaillé dans les piscines publiques de Montréal pendant plusieurs années, je peux vous assurer qu’il n’est, en aucun cas, interdit de boire dans l’enceinte des piscines. C’est même très fortement conseillé de donner à boire aux enfants le plus fréquemment possible lors de journées chaudes. Votre argument ne tient donc pas la route deux secondes. C’est même sul bord d’être absurde….Que ça vous plaise ou non, M. Jonathan, le sein est fait pour nourrir les enfants, peu importe où et dans quelles circonstances. La loi est de notre côté, sans contredit, malgré toutes les contorsions et sparrages intellectuels que vous puissiez faire. Si cela vous dérange de voir, pendant une fraction de seconde, le sein d’une femme qui allaite, eh ben tournez la tête! C’est peut-être votre problème, votre perception qui est erronée…En ce qui me concerne, c’est justement votre attitude que je trouve dérangeante, et totalement rétrograde. Nous nous battons pour que ce simple geste, vital et totalement naturel, soit accepté par tous, en tous lieux et toutes circonstances. Avec ce témoignage et votre commentaire, nous avons encore du chemin à faire, apparement…

    • zsazsa dit :

      Excellent commentaire, Jonathan. J’abonde dans le même sens. Je ne suis pas à l’aise avec ces gestes d’intimité exposés dans un lieu public… C’est juste weird. On vit en société et il faut faire des compromis. Le vestiaire aurait été parfait, encore mieux pour l’intimité requise, au lieu de se promener les mamelons à l’air devant tout le monde.

      • On vit en société, voilà…plusieurs comportements peuvent mettre mal à l’aise les gens (genre ne pas avoir une sacoche qui matche avec son vernis à ongles…ou voir quelqu’un fumer…ou voir quelqu’un manger de la viande alors qu’on est végétarien), mais c’est comme ça. Faut accepter ce qui est légal. Le vestiaire pue le pipi, jamais je n’irais allaiter un enfant là, et j’avais ma fille à surveiller dans la piscine. Allaiter n’est pas intime: allaiter c’est nourrir et réconforter son enfant.

    • Marie dit :

      Vous dites qu’il n’y a pas de « loi » au Québec qui donne un droit à l’allaitement en public. « Par ailleur, il n’y a pas de droit légal d’allaiter en tout lieu n’importe quand. Les cas au Canada ne proviennent pas de cour ayant l’autorité de créer des précédents au Québec et donc tant qu’il n’y aura pas de loi clair en ce sens, l’allaitement en public demeurera une zone grise. » Ce n’est pas exact d’un point de vue juridique. La Charte québécoise des droits et libertés protège le droit à l’allaitement des femmes au Québec. Et la loi est non seulement claire, mais a déjà donné lieu à des décisions en ce sens. Je vous invite à lire cet article d’une avocate et professeure de droit: http://www.lapresse.ca/opinions/201102/08/01-4368180-allaitement-en-public-une-petition-inutile.php
      Je ne connais pas le règlement de votre musée, mais peut-être pourriez-vous appeler la Commission des droits de la personne pour leur en parler, car le règlement semble contrevenir à la Charte québécoise des droits et libertés – la commission se fera un plaisir de vous aider à respecter la Charte dans vos propres règlements. (1 800 361-6477 et 514 873-5146; http://www.cdpdj.qc.ca/fr/Pages/default.aspx).

    • Marilou dit :

      Un bébé a besoin de se faire nourrir à des fréquences souvent rapprochées. Si, comme tu dis, ce n’est pas de la discriminations, je trouve au minimum que c’est un non-sens de demander à une mère d’aller dans un autre lieu allaiter et laisser ses enfants sans surveillance dans la pataugeoire! Sans tomber dans un débat sur les sexes, je trouve également étrange que la seule personne en désaccord avec l’allaitement public ici soit un homme. C’est malheureusement souvent comme ça: beaucoup ne voient le sein comme un simple instrument sexuel, pourtant, à la base, il est fait pour nourrir. Je ne suis pas une mère, pourtant je ne me sens jamais dérangée si je croise une femme qui allaite son enfant….vivre et laisser vivre. Les gens n’ont qu’à regarder ailleurs c’est tout, la mère ne va pas foutre son sein dans la figure des gens pour se montrer! La question du geste intime entre mère et enfant….foutaise! c’est une belle connection certes, mais avant tout c’est pour nourrir un bébé.

      • Voilà: à des fréquences rapprochées, parfois juste pour quelques minutes…J’ai deux enfants, je n’irais pas faire un va-et-vient entre une table à pique-nique et la pataugeoire. Et le sein est aussi utilisé comme réconfort, comme une suce (mais avec moins de possibilités de problèmes orthodontiques plus tard, yeah).

    • Jennyfer dit :

      Et qu’en est-il de l’autorisation de boire? Si je suis à la piscine avec mes deux enfants et qu’ils ont soif parce qu’il fait 35 degrés dehors? Mon grand va boire de l’eau, mais mon bébé?
      En plus, l’allaitement ne fait pas de miettes ou de dégâts. Quoique un bébé qui régurgite pourrait éventuellement ruiner une chemise ou un tapis, je l’accorde. Mais je ne pense pas qu’on finisse par lui interdire de régurgiter… Le chanceux!
      Dans notre société, on parle de tolérance de chacun, des limites à ne pas franchir pour ne pas « heurter » la sensibilité des autres. Parmi les gens sensibles de ce monde, il y en a qui sont mal à l’aise devant des homosexuels qui se tiennent la main, devant un couple qui s’embrase, devant un décolleté trop plongeant ou une jupe trop courte, devant un bébé qui se fait changer la couche au parc, devant une mère qui allaite. Est-ce que tous ces comportements sont reprochés? Non. Est-ce qu’on devient inconfortable devant une chatte qui allaite ses bébés? Non. Même qu’on trouve ça mignon et qu’on peut même se mettre la face à 15 cm d’eux pour les observer. « Oh regarde mon chéri, la maman chat nourrit ses petits bébés! » Aux dernières nouvelles, nous sommes des mammifères. Nos mamelles ont été placées là pour nourrir nos bébés. Si nos seins vous excitent, c’est votre affaire. Qui a décidé que les seins allaient devenir des organes sexuels? Pourquoi pas les pieds? Et les lobes d’oreilles? Et le cou? Je comprends que l’être humain est différent des autres espèces. La preuve: il fait pousser du gazon, mange dans de la vaisselle, construit des bombes et est capable de voler sans ailes. Mais à quel point doit-on se séparer de notre vraie nature? Depuis quand est-ce que allaiter est devenu un acte à cacher? « Avant, les femmes ne montraient pas leurs boules en public! » Oui mais avant les femmes n’avait pas le temps de sortir de la maison. Le monde change, des fois il s’améliore, des fois il se dégrade. On apprend à sauver de plus en plus de vie humaine, mais on tue tranquillement des milliers d’autres espèces, on fait du recyclage, mais on achète des aliments suremballés, on porte des vêtements de plus en plus courts et révélants, mais on veut cacher les seins ses mamans. Qu’est-ce qui fait du sens dans tout ça?
      Bon je m’emporte et peux sembler m’éloigner du sujet premier, mais c’est souvent ce qui m’arrive quand je suis indignée devant la fermeture d’esprit humaine.
      Pour finir, si nos enfants grandissent avec l’idée que l’allaitement c’est normal et sain, vont-ils s’offusquer plus tard d’en voir dans les lieux publics? Une transformation est en train de se faire. À l’inverse du biberon qui fût populaire lorsque les femmes ont commencé à travailler, maintenant on veut du naturel! Du naturel, et partout! Vous ne réussirez pas à empêcher cette vague de changement.

      • J’espère exactement ça: que les enfants d’aujourd’hui, allaités ou non, soient en contact avec des enfants allaités. Ainsi, plus personne ne s’offusquera de voir une mère allaiter.
        Merci pour votre commentaire, c’est intéressant de vous lire!

  16. marjobourge dit :

    Too bad que j’accouche juste en novembre sinon j’irais! Merci de te battre pour toutes les mères en devenir comme moi!

  17. Julie dit :

    Je vais venir! J’aime ce genre d’action coup de poing 🙂

    • Youppie! Et un jour, ce genre d’action n’aura même pas besoin d’être organisé, parce que toutes les mamans allaitant leurs enfants sauront qu’elles n’ont pas à être gênées de le faire n’importe ou, n’importe quand. Et les autres, well, j’espère qu’ils cesseront d’avoir un rapport tordu et contrôlant sur le corps des femmes.

  18. Jessica dit :

    À un an, il aurait pas bu boire de l’eau pour s’hydrater?

    • Isabelle dit :

      Tu n’as apparemment pas d’enfant!

      • Jessica dit :

        Oui j’en ai et à 1 an il mange et peut aussi boire de l’eau!

      • Zab dit :

        Ben en tk moi je suis pas mal oublieuse la plupart du temps, mais des seins ça s’oublie pas et c toujours prêt peu importe où je suis 😉

    • Marie-la-frisée dit :

      Oui, Jessica, il aurait pu prendre de l’eau mais donner du lait qui vient du sein est tout aussi hydratant, en plus d’être nutritif et d’inclure un geste rassurant. Mais quelque fois, c’est plus rapide d’allaiter que de sortir le biberon vu qu’il est très fréquent qu’à cet âge-là, le bébé préfère le sein au biberon.
      Mes 2 garçons ont longtemps préféré le sein au biberon (je les ai allaité 1 an et 1 an et demi, respectivement). Ils ne l’ont d’ailleurs pas pris longtemps et ont vite préféré le gobelet à bec dur.

    • Oui. Il peut aussi boire de mon lait. Et c’est ce qu’il voulait. J’ai toujours avec moi des gobelets d’eau. (Et aussi, encore plus souvent, mes seins.) Un enfant habitué à prendre le sein (non seulement pour boire, mais pour se réconforter – il n’a pas de suce, wouhou moins de frais d’orthodontie possiblement) ne comprendra pas pourquoi le sein lui est refusé. Mon fils, s’il veut le gobelet, prend le gobelet. Sinon, il prend mon sein.

  19. Ariane dit :

    Pour ceux qui trouve que montrer un sein pour allaiter son bébé est sexuel ou que c’est un geste qui doit rester intime: Est-ce qu’on empêche les gens de s’embrasser autour des piscines???! Je ne crois pas et pourtant c’est un geste très intime! non? Si on a plus le droit d’allaiter pour réconforter, nourrir ou simplement calmer son petit dans les endroits publics, il faudra aussi interdire les accolades, les baisers, les clin d’œil et autres gestes intimes….Ça brimerais la liberté de bien des gens et je crois que plusieurs monterais aux barricades pour se rebeller contre de tels règlements!!

    • Phil dit :

      Donc en suivant votre raisonnement, ils faudrait aussi laisser les gens se « plotter » devant tout le monde? L’allaitement est un geste naturel, soit, mais je suis aussi d’avis que l’acte soit un moment privilégié entre une mère et son enfant. Dans un monde idéal le sein ne devrait pas être vu comme un symbole sexuel, mais malheureusement dans le monde occidental que nous vivons, il l’est. Il faut respecter ceux qui éprouvent un malaise de voir une femme allaiter au grand jour sans même tenter de garder un peu d’intimité, au même titre que la femme qui préfère le faire à l’abri des regards indiscrets, comme en utilisant une couverture d’allaitement.

      • Zab dit :

        Personnellement, j’ai allaité en tout 4 ans et demi dans ma vie et je l’ai toujours fait discrètement et n’importe où (la clé du succès de l’allaitement: allaiter à la demande et garder une vie sociale). La seule fois où ça a dû paraître moins discret, c’est le jour où mon bébé de deux mois pleurait à s’en arracher la tête pour boire là-là-tout-de-suite alors que j’étais en train de mettre mon épicerie sur le tapis roulant du Maxi… J’ai dû allaiter debout pendant que la gentille caissière m’a aidé à mettre mes affaires sur le tapis et à remplir mes sacs vu qu’il ne me restait qu’un bras de libre… Et j’ai vu tout plein de mes amies allaiter et d’autres femmes inconnues et la plupart le faisaient assez discrètement. La fameuse couverture d’allaitement, ouf…. Mes bébés n’en voulaient pas! lol… Tout ça pour dire que bien franchement, je ne vois tellement pas encore en quoi ça peut déranger les gens.. Quand même qu’on verrait un bout de sein, et puis? S’ils sont gênés par ça, qu’ils détournent le regard et le tour est joué 😉

      • Marie dit :

        Bizarrement, je reviens de la piscine et justement 2 adolescents se plottais, comme vous dite et personnes ne leurs à demander d’arrêter et c’était franchement malaissent !

      • soph dit :

        Se « plotter » n’est pas un besoin primaire, nourrir son enfant oui. C’est assez évident comme distinction à faire non? Certains diront, OK mais alors on a le droit d’uriner en publique alors comme c’est un besoin primaire, je leur répond qu’au Québec non, puisqu’il y a une loi pour l’interdire, comme il y a une loi qui dit qu’un bébé peut être allaité partout tout le temps n’importe quand!

    • Hahahaha c’est une bonne comparaison…comme quoi l’allaitement n’est pas intime et que des gestes de nature réellement intimes sont permis et acceptés beaucoup plus que l’allaitement. Merci de ton commentaire.

    • (Mon commentaire était pour Ariane, pour Phil, je dirais get a life. Les gens qui éprouvent des malaises peuvent garder leur opinion pour eux. Je trouve ça vraiment malaisant que mon voisin fume. Mais je ferme mes fenêtres quand ça arrive. (Et je ne compare pas l’allaitement à l’acte de fumer haha.)

    • Et Zab, je comprends tellement! Moi aussi ça m’est arrivé une fois dans une file d’attente, au H&M, la criiiiiiise. Vive l’allaitement pour calmer nos choux…même si là ça faisait vraiment spectaculaire haha. Souvent quand j’allaite, c’est discret aussi (avec mon enfant dans le porte-bébé par exemple), mais sinon, c’est vrai que la discrétion ne me semble pas très importante lorsqu’il est question de nourrir mon chou.

  20. Je vais essayer d’y être aussi. Je n’allaite plus depuis longtemps mais je pourrais apporter ma caméra et immortaliser le moment en plus de pouvoir filmer si jamais ça dérape… 😉

  21. Marylene dit :

    Allaiter en public en légal, mais je pense qu’il est possible de le faire sans se montrer les seins: avoir les seins a l’air en publique n’est pas légal! J’ai allaité mes enfants, ils ont été curieux aussi de voir ce qui se passe autour, mais je n’ai jamais sorti mon sein en publique par le haut du vêtement, toujours vers le bas, il faut tout de meme être respectueuse! Je pense que ce qui a dérangé ici, c’est le fait que la dame aie le sein a l’air, si elle avait porté un tankini et qu’elle avait soulevé le bas de la camisole, personne ne se serait plein. Quand on allaite (surtout avec un bébé de 1 an, ce n’est pas nouveau) on s’arrange pour être équipé pour allaiter en publique. Moi, je ne trouve pas acceptable de le faire de cette facon, il y a des choses qu’on fait a la maison et pas en publique, soyons logique, il n’est absolument pas nécessaire d’allaiter le sein sorti par le col du chandail! On pourra bien dire qu’un sein qui allaite n’a rien de choquant, un sein, ca ne sert pas uniquement a allaiter, ca aussi un rapport avec la sexualité et l’usage qu’on en fait a ce moment la n’y change rien. L’allaitement c’est naturel, je suis 100% d’accord et il faut accommoder les femmes qui le font, mais s’il vous plait soyons logique, uriner aussi est naturel mais je ne me montre pas le derrière en publique pour autant! En plus il y a tout plein de matériel super bien adapté aujourd’hui, nous n’avons vraiment pas d’excuse de le faire de cette facon! Pro-allaitement, mais dans le respect svp!

    • Zab dit :

      On parle d’une mère qui est à la piscine, en costume de bain 😉 Difficile de sortir le tout aussi discrètement qu’habillée normalement! (allez surtout pas faire un tour en France et pas non plus à Cuba) et by-the-way, mon dernier bébé lui, il détestait avoir une couverture sur la tête, il me la tassait tout le temps, même quand il avait à peine 1 mois…

      • Marylene dit :

        Je pensee qu’un t-shirt aurait très bien pu faire la job! J’ai jamais mis de couverture dans le visage de mes bébés, je n’ai jamais été importuné par d’autre personne parce que j’allaitais publique. Pour ce qui est de la France et de Cuba, ce sont leur règle, pour ma part, je trouve ca désolant de voir des femmes s’offrir au regard de tous de cette facon (je parle bien des plages française, pas de l’allaitement). Il y a moyen de faire et c’est pas du tout compliqué, on est pas obligé de montrer le sein et c’est la plupart du temps ce qui représente un problème, c’est ce qui rend les gens mal a l’aise dans la majorité des cas, pourquoi ne pas juste être discrète? Quand c’est bien fait, on se doute a peine qu’une femme allaite. Cela dit, je pense qu’il est important de pouvoir nourrir son enfant naturellement la où c’est nécessaire

      • Zab dit :

        Écoute, je suis d’accord avec toi, moi quand j’allaitais, j’avais un tankini 😉 Mais bon, peut-être qu’il y en a aussi qui n’ont pas ce genre de maillot et pas envie de mettre un t-shirt à la piscine… Moi je ne m’en offusquerai pas!

    • Caroline C dit :

      C’est n’importe quoi! Les mères devraient respecter leur propre pudeur et c’est tout! Fuck celle des autres! Ils n’ont qu’à pas regarder! On ne parle pas ici de sexe, de geste déplacé – c’est un geste nourricier!
      Équipement? Vraiment? Le seul équipement nécessaire à l’allaitement, c’est le sein! C’est un organe nourricier. Ça sert à ça! Rien à voir avec votre cul!
      J’ai toujours allaiter par le haut de mes vêtements, et ce, assez discrètement, pour le bien de ma propre pudeur! PAS pour épargner les yeux chastes…
      Le mal est dans l’oeil de celui qui regarde!

    • J’avais un maillot. Et oui, un sein ne sert qu’à allaiter. Qu’il soit utilisé sexuellement, soit. Mais alors on pourrait parler des pieds qui ne sont pas qu’utilisés pour marcher. (Et porter un tankini, j’aurais un gros malaise avec ça haha, mais à chacun ses façons de s’habiller. Ça ne me gêne pas non plus de voir des femmes voilées à la pataugeoire ou des femmes en bikini non plus.) Et by the way, j’étais équipée pour allaiter en public: j’avais mes seins et mes enfants. Les seuls items (gasp) nécessaires.

  22. bravo, ma fille la plus jeune a 30 ans maintenant et j’ai allaité mes 3 enfants. Dans la famille de mon mari on me demandait de me retirer dans une chambre ce que j’ai toujours refusé, il me disait que je pouvait choquer les enfants, les enfants venaient me voir et retournaient sans plus de curiosité mais les adultes eux étaient choqués. Il n’y a rien de mal a voir une mère allaiter son enfants c’est tout a fait naturel et tellement plus simple.

    • C’est tellement plus simple que tout, c’est vrai, en tout cas dans mon cas. Je ne sais même pas bien laver des biberons haha. Et c’est vraiment triste de se faire demander changer de pièce…c’est tant mieux si les enfants voient une maman allaiter, ça leur permet justement de voir les seins autrement que servant à exciter ou à vendre un canapé ou du parfum.

  23. Caroline Geoffroy dit :

    Bravo pour votre intervention ! Bien souvent, ce ne sont pas les jeunes sauveteurs qui sont la cause de cette interdiction. C’est l’arrondissement qui, dans ses instructions pour l’ensemble des piscines et pataugeoires va décréter qu’une femme (ou un homme) ne peut pas venir dans la piscine nue/mi-nue. Alors by-the-book…s’ils voient un sein, ça marche pas. Il faudrait donc que ce soit les instructeurs qui demandent à leurs sauveteurs d’avoir un peu plus de jugemement.

    Bravo pour votre sang froid. Je suis tout à fait de votre avis. Nous sommes au Québec, allaiter est légal partout. S’il y a des gens à qui ça ne plait, qu’ils détournent le regard. Moi je poserais une question au conseil de ville. Chaque premier lundi du mois autour de 18h00-19h00. Allez poser la question au maire.

  24. Jonathan retourne faire tes devoirs. Oui l’allaitement est protégé par par la charte des droits et libertés canadienne ET québécoise. Et oui il y a de la jurisprudence au Québec et oui la cour suprême peut créer des précédents au Québec, on est encore une province dans un pays. Et ne donne surtout pas le nom du musée ou tu travailles car vous risquez d’avoir une surprise un de ces jours! 😉 Et en passant j’ai déjà allaiter en me promenant dans un musée!

    • Caroline C dit :

      J’ai allaitée dans plusieurs musée, debout, en regardant les œuvres, assise sur un banc… Ici, au Québec mais aussi en Europe et jamais on ne m’a dit quoique ce fut de désobligeant. Jamais on m’a même donné l’impression que ça pouvait être interdit! Heureusement, car j’aurais réagit en tigresse. Non, mais!

    • Hahahaha vous avez deviné pourquoi je voulais le nom du musée!!

  25. Lunesoleil dit :

    Bravo davoir choisi l’allaitement ❤

  26. Cariboute dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi !!!!!! je ne pourrais malheureusement pas etre là vendredi mais je penserai à toi.

  27. Jonathan, vous êtes dans les patates! Voici les informations sur l’allaitement en public publiées sur le site de la Direction régionale de santé publique : http://www.dspq.qc.ca/bebes-allaites-droits-femme.html :

    Les droits de la femme qui allaite
    La femme a le droit d’allaiter son enfant en public

    Selon la Charte des droits et libertés de la personne

    Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation. (Article 4)
    Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge (…) (Article 10)
    Nul ne peut, par discrimination, empêcher autrui d’avoir accès aux moyens de transport ou aux lieux publics, tels les établissements commerciaux, hôtels, restaurants, théâtres, cinémas, parcs, terrains de camping et de caravaning, et d’y obtenir les biens et les services qui y sont disponibles. (Article 15)
    Tout enfant a droit à la protection, à la sécurité et à l’attention que ses parents ou les personnes qui en tiennent lieu peuvent lui donner. (Article 39)

    La Cour suprême du Canada a déjà statué en faveur de l’allaitement maternel dans les lieux publics.

    En d’autres mots, nul ne peut interdire à une femme d’allaiter en public ou lui demander d’aller dans un endroit en particulier, que l’établissement adhère ou pas à l’initiative « Bébés allaités : bienvenus dans nos lieux publics ».

    Voilà! Je pense que c’est assez clair.

    Je dirais même qu’il ne s’agit pas ici principalement du droit de la femme d’allaiter en public, mais bien du droit de l’enfant à être NOURRI en tout lieu et tout moment, ce qui est encore plus fondamental, à mon avis 🙂

    Lâche pas, Mélodie!

    • OUI, le droit de l’enfant d’être NOURRI! Merci, voilà!

      • Jessica dit :

        Personne ne lui enlève son droit d’être nourri… mais à un an il y a d’autres manières de la faire et au pire, il peut attendre quelques minutes, le temps de s’isoler. Ce n’est pas un bébé de 2 mois qui boit aux 2 heures! Vous parlez sans cesse de votre droit d’allaiter, mais pouvez-vous comprendre le droit de ceux qui ne veulent pas y assister! Il y a une grosse différence entre allaiter un enfant qui ne se nourrit que de lait maternel et allaiter un enfant qui peut se nourrir autrement! Respecter donc aussi les gens qui vous entourent si vous voulez être respectée en retour!

  28. France dit :

    Je n’ai absolument rien contre l’allaitement, ni l’allaitement en publique – faut bien qu’un bébé soit nourrit! Jamais j’oserait me plaindre par rapport à une femme qui nourrit son enfant devant moi… mais très sincèrement je doit avouer que ça me rends sérieusement mal à l’aise. Même si c’est une amie à moi qui le fait très discrètement, je converse avec elle comme si de rien n’était, mais tout le long qu’elle allaite je suis incapable de la regarder en face! Et je blâme personne pour ça, et j’en fait pas de cas, car je respecte l’allaitement. Je crois simplement que c’est ma propre pudeur ou même peut-être aussi le fait que je suis pas à l’aise avec l’idée d’allaiter moi-même un enfant futur, tout simplement parce que ce n’est pas moi.

    Je crois que tout les femmes qui font le choix d’allaiter devrait pouvoir le faire quand et où elles veulent… et personne ne devrait les en empêcher. Mais sâchez que ça n’enlève pas les malaises ou inconforts associé… parfois il y a rien à faire avec ça. Faut vivre avec, tout simplement!

    Bonne chances les mamans! 🙂

    • Zab dit :

      Nos malaises, on peut les garder pour soit… Mon mari a du psoriasis sur tout le corps… Mardi, j’ai réussi à le convaincre de venir se baigner avec moi à la piscine du coin. Fallait qu’il fasse chaud en maudit pour qu’il accepte! Eh bien, je suis sûre que plein de gens ont été mal à l’aise de le voir en costume de bain! Mais… ils n’ont qu’à regarder ailleurs! 😉

      • Phil dit :

        Vivre et laisser vivre… mais de la façon dont vous le décrivez, ça ne fonctionne que d’un seul coté…

      • Zab dit :

        J’en reiviens pas de voir comment les gens sont intolérants.. vivre et laisser vivre comme vous dites Phil…. C’est sûr, je peux pas vivre en appart, mes enfants font trop de bruit… c’est sûr, je peux pas allaiter en public, tout d’un coup que ça gênerait quelqu’un… Et c’est sûr, je devrais dire à mon mari qu’il reste enfermé, il a ben trop l’air affreux! J’vois pas pourquoi je devrais arrêter de vivre pour éviter aux gens d’être gênés? Anyway on en parle pour rien, j’ai allaité longtemps mes enfants et jamais personne ne m’a dit un seul commentaire malgré le fait que j’ai allaité pratiquement partout. Faut croire que j’ai réussi à rester discrète 😉

      • Vincent dit :

        Encore une fois, vous démontrer n’avoir aucune conscience de santé publique. Ce n’est pas votre barboteuse dans votre cours, la piscine publique. Les gens qui souffrent de maladies de peau ne sont pas admis dans l’eau dans nos piscines dans mon arrondissement

      • Zab dit :

        wow t’es ben con toi! C’est pas contagieux le psoriasis!

      • Vincent dit :

        Je n’ai pas insinué que le psoriasis était contagieux. Le psoriasis rend la peau sujette aux gerçures et craquement, vous rendant vulnérable à contracter des infections, telle que la Dermatite. Les exploitants aquatiques ont également la responsabilité de VOTRE sécurité.

    • Merci pour ton commentaire tout en nuances. C’est intéressant de lire sur tes malaises, c’est réellement dommage d’en éprouver toutefois et j’ose croire que si les enfants voient plus souvent des mamans allaiter, ils ne grandiront pas avec ces malaises.

  29. Tatiana dit :

    Good Job moma! J’aimerait y allez mais c’est le match de futbol a cet heur l’a, je vais essayer puisque tu a tout le droit et c’est une excellent idée!

  30. Jules dit :

    Monsieur Jonathan, même cachés soldes tonnes de verbiage juridique bourré de fautes, votre sexisme et votre pudibonderie ne trompent personne. Comparer un musée avec une pataugeoire, lieu familial et féminin par excellence, est un raisonnement spécieux.

  31. Anne-Marie Hébert dit :

    Que ceux qui ont des malaises avec ça règlent ça dans leur tête et qu’ils laissent les bébés tranquilles. Ok, à go on a compris pis on en parle pu pis on laissent les moms tranquilles! Go!

  32. gen poulin dit :

    Ben moi je trouve ca fucking dirt le monde qui allaite en publique. Genre jai pas le gout de voir ca que ca soit legal ok fine….. cest legal mais ca veut pas dire pour autant que cest pas dirt…… cest humain ok…. cest humain….. ya des toilettes pour ca…. ou des salles dallaitement pour ca……. pas genre a pleins milieu dun restaurant ou dun magasin…. ok la la piscine y fait chaud…… je comprend et je ne serais jamais celle qui va te dire daller ailleurs mais ca me met quand meme mal a laise…. Dans mes valeurs je trouve que cest un geste intime entre la mere et le beber et que ca concerne pas le reste du peuple.!

    • Zab dit :

      WOW… tu mangerais dans les toilettes toi? Pas moi… Et « sale » l’allaitement??? On aura tout vu. Je vois tellement pas ce qu’il y a d’intime dans l’allaitement, je pense que c’est dans la tête des gens que ça doit changer et c’est en allaitant de plus en plus dans les lieux publics que l’image va changer.

    • Isabelle dit :

      Mais bien sur!! Pendant mon souper au resto, je vais aller au toilette pour faire boire mon bebe pendant 20 min assise sur une toilette et le comble, je vais revenir avec mon souper refroidit!!! Tu as déjà allaité toi??? Visiblement pas!!!

    • Jennyfer dit :

      T’as pas vu la campagne publicitaire qui a circulé sur les réseaux sociaux?
      Qui a envie de manger dans une cabine de toilettes? T’irais toi? Je t’invite à essayer. C’est tellement… propre!

      http://whennurturecalls.org/the-campaign.html

    • RiverSong dit :

      Pour dire fucking dirt tu dois pas avoir l’age d’en faire des bebes puis des allaiter anyway.

    • Les toilettes, c’est pour faire pipi et caca. PAS POUR ALLAITER. Et pas de salles d’allaitement en pataugeoire. Et surtout, mon petit tête trente seconds par ci, par là, pas question de passer la moitié d’une minute à l’extérieur d’une pataugeoire, d’y retourner, d’y repartir (pas cool comme workout). Et surtout j’ai ma fille de deux et demie avec moi, pas question de la laisser seule dans la pataugeoire. Dans mes valeurs à moi, je trouve ça très dommage ton rapport tordu à la maternité et au corps.

    • sandra dit :

      Toi, tu vas dîner dans toilettes au centre d’achat???? Ça te tenterait de manger assis sur la bol)???

  33. L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie s’excuse de la situation et confirme qu’il est possible d’allaiter dans ses lieux publics. Tous les employés, plus particulièrement nos jeunes employés saisonniers, ont été avisé de respecter le droit d’allaiter en public.

  34. Josiane dit :

    En fait peut importe le lieu même quand cela dit  » ne pas apporter la nourriture » on peut amener du lait pour notre enfant, Qu’il soit allaiter ou au biberons, Si comme tu dis, j’ai pas droit de nourrir mon enfant a une tel endroit de sortir, c’est mieux qu’il pleure? qu’il dérange? Moi j’aime mieux voir un bébé se faire allaiter par sa mère que de l’entendre pleurer. Et dans ce cas si avec les 2 autres enfants ont fait quoi? on les oblige a nous suivre au vestiaire pendant que leur frère se fait nourrir?

    On fait tous notre possible comme mère, comme parent, et c’est inacceptable selon moi d’empêcher une mère de nourrir son enfant, peut importe le mode qu’elle choisi. J’ai allaiter mes jumelles, maintenant elle sont au biberons, Et peut importe ou je me trouve je leur amène du lait, et que je vois personne m’empêcher de les nourrir.

    Bravo d’avoir tenu bon. 🙂

  35. Milène dit :

    Oh mon Dieu je t’encourage tellement ! Si j’allaitais encore, je viendrais certainement vendredi. non seulement il n’y a rien d’offensant dans ce geste, mais en plus avec la chaleur c’est comme de te faire dire de laisser son enfant se déshydrater. C’est comme de laisser un enfant dans l’auto, même si c’est juste cinq minutes. Il faut continuer à faire passer ces messages pour nos amours, et ce jusqu’au jour où il n’y aura plus de message à passer et ça va être normal pour tout le monde.

  36. Philip dit :

    Bien d’accord avec toi, vous. Évidemment je n’allaite pas, mais j’adore regarder les femmes donner le sein. Au parc, à la piscine, au cinéma…Je reste souvent des heures à regarder la nature faire son œuvre. Longue vie aux têteux et têteuses donc.
    Je serai là demain, certainement.

  37. Sophie Crépeau dit :

    Je suis très très fière que tu ne t’es pas laissé intimidé comme ça ! Bravo : tu es une vraie guérrière. Je vais tenter de venir te supporter vendredi !

  38. Isabelle dit :

    Je ne peux pas croire que ce genre d’événement arrive encore de nos jours!! Et pour tous ceux qui disent qu’il y a des airs aménagés à cet effet et bien je leur répondrai que lorsque tu allaites a la demande, c-a-d comme pour moi, aux 2h voire même aux heures et que lorsque ton bebe curieux prend 20min pour boire, non je n’ai pas tjrs envie d’aller m’enfermer dans cet air prévu à cet effet justement!!! Et pour tous ceux qui n’ont jamais allaité et qui sont standalisé par ce geste en public, le jour où vous parlerez en connaissant de cause vous pourrez émettre votre opinion!

  39. Geneviève dit :

    Bravo, bravo, bravo. Tu as eu le courage de faire la bonne chose, soit remettre ce sauveteur ignorant et ridicule à sa place. C’est difficile de tenir tête, mais c’est définitivement ce qu’on doit faire, toutes. Mes hommages.

  40. Marc-André dit :

    Bravo pour ton courage ! Je n’en revient pas comment est-ce qu’un simple bout de peau peut déranger des gens. Signé un papa dont les trois enfants ont été allaité par leur maman… parfois en public 😉

  41. Mélissa dit :

    J’allaite présentement un enfant de 14 mois. Je suis une personne particulierement pudique et je traine toujours une petite couverture. Toutefois, je suis à l’aise que certaines personne fasse autrement si elles se sentent à l’aise ainsi. De ce fait, je crois que tu as fait preuve de beaucoup de courage et que si pour le moment les gens se sentent mal à l’aise de voir des mamans allaiter dans des endroits publiques, nous avons un gros travaille en tant que société pour faire changer les choses. Nous sommes ceux qui au fil des générations ont sexualisé les seins de la femme et pour avancer sur ce débat, nous avons besoin de gens comme toi qui ose remettre les choses en questions. Si personne n’avait osé remettre en question le raciste à une certaine époque, nous n’aurions pas cette ouverture que nous avons aujourd’hui par rapport au multiculturalisme(autre débat, mais on comprend l’idée :p ) . Bref, continue ta persévérance sur l’allaittement en publique et un jour nous seront tous à l’aise et libre d’allaiter ou bon nous semble et cela sans le jugement et les préjugés d’autrui.

    • Merciiiiii! Oui, un gros travail de société. À mon sens, c’est très pervers de voir l’allaitement comme un acte quasi sexuel. C’est très triste le contrôle que les gens se permettent d’avoir sur le corps féminin.

  42. À tous ceux qui sont choqués de voir une mère allaiter en public, j’aimerais vous rappeler qu’il est question de nourrir son enfant ici… pas d’exposer ses seins pour le plaisir! Allaiter est un geste normal, naturel et surtout ce à quoi s’attendent les bébés à la naissance. C’est parce que l’on a perdu notre culture de l’allaitement au fil des années que certaines personnes en sont choquées. Quand on sait que l’allaitement est la meilleure chose pour un enfant et qu’on en connaît tous les bienfaits, on ne peut pas réagir de cette façon. Si on veut que les mères continuent d’allaiter (parce que c’est de cette façon qu’on assure une meilleure santé publique), arrêtons de se casser la tête avec l’allaitement en public. Les mères n’ont pas à allaiter dans une toilette ou isolée voyons donc! C’est tellement absurde tout ça! On est loin de nos valeurs humaines quand on agit de la sorte. En Afrique, tout le monde allaite partout et personne ne se prend la tête! Pourquoi on devrait se cacher ici?

  43. J’oubliais… Quand je vais à la pataugeoire du parc Lafontaine et que ma fille de 2 ans joue, je ne vais pas la sortir de l’eau à chaque fois que mon fils veut boire. Voyons donc!

  44. Catherine dit :

    J’aimerais préciser un point. J’étais sur place à la pataugeoire et le jeune sauveteur ne lui a pas interdit formellement d’allaiter. Il lui a demandé de ne pas allaiter directement dans l’eau et de plutôt s’installer près de la table à pique-nique dans l’enceinte même de la pataugeoire.
    Ajoutons qu’il s’agit d’un jeune qui a réagit au malaise d’autres personnes sur place.

    • Il m’a dit de cesser d’allaiter, il m’a interdit de continuer. Jamais il n’a été question que de sortir de l’eau. Il ne m’a pas parlé de table à pique-nique non plus (qui ne sont pas exactement dans l’enceinte immediate de la pataugeoire, mais bien séparée par une cloture).

  45. Mika dit :

    Je n’ai jamais vue un gars se plaindre par ce qu’une fille était en monokini a la plage ou par ce qu’elle portait un bas de maillot à la brésilienne… Non mais vraiment, je pense plus que c’est un refus de certaine personne de voir en l’humain ce qu’il est vraiment, un mammifère! Si j’allaite en publique on me regarde de travers, si je laisse mon bébé pleurer par ce qu’il à faim et que ce n’est pas un lieu approprié pour le  »reste du peuple » la même personne me regarde de travers. Il n’y à rien de plus naturelle que de nourrir son enfant quand il à faim, on parle de survis mais…C’est tellement  »dirt » la nature, on m’a donner un corp conçu pour nourrir mon enfant visiblement sans raison, autant le laisser mourir au lieu de déranger les personnes qui manquent d’humanité! Aller vous promener ailleur qu’en amérique du nord et vous aller voir qu’il n’y a rien de plus normal que de voir une mere prendre une marche tout en donnant le sein à son enfant. Pour finir, Gen poulin, toi tu à vraiment les valeurs à la bonne place 😉

  46. Selkiri dit :

    Franchement tu en rajoutes beaucoup trop, l’allaitement c’est naturel oui, mais faire ses besoins aussi et je ne le fait pas pour autant en public… Une petite serviette ou un foulard aurait été de mise… On dirait que beaucoup de femmes qui allaitent on un besoin d’attention ou je ne sais trop… Ma belle-soeur allaite à côté de moi à la maison sans rien pour couvrir son sein, c’est normal, je n’ai aucun problème avec cela, elle est chez elle ou dans sa famille. C’est beau un lien mère-enfant, mais justement c’est intime et personnel, ne devrait-on pas respecter cela et par le fait même le droit à la pudeur. Il n’y a pas de honte à avoir, mais je suis certaine que si tu t’étais retirée dans un coin plus tranquille,évidemment pas la toilette parce que c’est glauque, mais un ptit spot près d’un arbre ou je ne sais pas trop, ça aurait tellement mieux passé… Voir le sein d’une inconnue me mettrais mal à l’aise, tu dois comprendre que c’est ça vivre en société… Sinon je sais que dans certaines tribus d’Afrique ou on a pas encore ostracisé le fait d’être partiellement nu en public, les femmes allaitent comme bon leur semble, mais ici personne ne se balade les seins nus, ça peut être choquant, surtout pour les personnes âgées… Même moi qui n’ai que 25 ans je trouve ça inapproprié.

    • Allaiter n’est pas faire caca. Allaiter est nourrir son enfant. Toi aussi tu te nourris. Le fais-tu caché, aux toilettes ou sous une couverture? Et non, mes enfants ne veulent rien qui les cache et je ne veux pas jouer ce jeu-là. Tu dois plutôt comprendre que vivre en société serait de cesser de voir des perversités ou il n’y en a pas. Les biberons, c’est bien, pour celles qui choisissent de les utiliser. Mais mes seins donnent du lait et du réconfort, ce pour quoi ils existent.

  47. sabrina dit :

    Dommage que je puisse pas y aller j’aurais tellement été (si sa aurait été la semaine prochaine)
    J’en ai vraiment ma claque de lire ce genre d’hitsoire!!! AUjourdhui en 2014 c’est comme ca pi c’est tout!!! Bonne continuité on veux des photos 🙂

  48. Vincent dit :

    Il n’est pas question ici de restreindre l’Allaitement en public, mais bien de préserver la qualité de l’Eau en prévenant de la nourriture ou des sécrétions humaines de se retrouver dans l’eau. J’ai très hâte de voir la qualité d’eau dans cette piscine après votre allaitement collectif. Je ne m’y baignerais pas…

    • Zab dit :

      LOL parce que tu penses que dans une pateaugeuse il n’y a pas de pipi? En passant, quand on allaite, ya pas de lait qui dégouline partout 😉

    • C’est une pataugeoire. Les enfants y font pipi. En passant, le lait maternel est quasi stérile. De plus, une mère qui allaite, ou meme enceinte, peut avoir des montées de lait dans n’importe quelle piscine, répandant ainsi ses terribles sécrétions humaines dans la piscine, sans que quiconque ne s’en aperçoive.

      • Camille dit :

        C’est n’importe quoi….. Premièrement, si vos enfants ne sont pas capable d’aller à la toilette, ils sont supposé porter un maillot-couche-culotte pour éviter les petits accidents!!!!! Les sauveteurs doivent vérifier régulièrement la qualité de l’eau, ils doivent aussi ajouter du chlore plusieurs fois par jour, et donc sortir tout le monde de la piscine. Je ne crois pas que votre enfant ne laisse jamais tomber une goutte de lait ou qu’il ne régurgite jamais par exemple. Si le sauveteur vous demande d’aller allaiter hors de l’eau, c’est très correct si c’est par mesure d’hygiène.

        Vous qui avez tant besoin de venir écrire votre petit opinion sur votre petit blogue…vous n’êtes même pas capable de respecter ceux qui ont été mal à l’aise de vous voir assise là à allaiter? Je ne vous trouve pas « courageuse de tenir tête », je vous trouve ridicule. Je serais très curieuse d’avoir la version du sauveteur.

      • HAHAHAHA ne savez-vous pas que les maillot-couche-culotte laissent passer l’urine? Mon enfant a plus d’un an, il n’a jamais régurgité. Une amie a aussi demandé au sauveteur s’il aurait réagi pareil (parler de vomi) à une femme qui donnait le biberon. Il a avoué que non. Et les statistiques – et juste la logique, aussi – montrent qu’allaiter provoque beaucoup moins de régurgitation qu’allaiter. Le lait maternel est plus digeste.

        J’ai beaucoup de respect pour les parents qui répondent aux besoins de leurs enfants, point. Entre un malaise qui ne se doit pas d’être et un enfant qui a un besoin, je penche à cent pour cent pour l’enfant et non pour quelqu’un qui est déraisonnable et qui a des propos et des pensées tordues.

      • Julie dit :

        Les maillot-couche-culotte ne servent uniquement qu’à retenir les selles et laissent passer l’urine. Informez-vous un peu Camille 😉

        De plus, ce sont des enfants! Même un enfant propre, mais en bas âge, ils ne sont pas toujours en mesure de se retenir en tout temps et encore moins lorsque l’eau est froid.

        Et… Des sondages annonymes ont déjà été fait auprès d’adultes qui ont avouer avec déjà uriner dans la mer… Et une piscine public!

        Désolée de briser vos illusions de salubrité des piscines et barboteuses!

      • Camille dit :

        Je ne peux pas répondre directement à votre dernière réponse (?) alors je le fais ici. Pour qui vous prenez vous pour parler d’un malaise qui ne se doit pas d’être, pourquoi refusez-vous de comprendre qu’il y a certaines personnes qui ne pense pas comme vous et qu’ils sont dans leurs droits? De plus, vous exagéré tellement avec votre « enfant qui a un besoin ». Vous aviez juste à aller plus loin c’est tout! Je ne crois pas que votre enfant, lui, avait besoin de se trouver directement dans la pato pour boire. Je continue à trouver votre réaction ridicule et démesurée.

      • Camille dit :

        C’est évident qu’il y a quand même des pipis dans l’eau! Mais les sauveteurs prennent le plus de mesure possible pour que l’eau soit propre 😉

  49. Émilie dit :

    Bravo pour ton courage Mélodie et pour l’organisation de cet évènement qui contribuera à sensibiliser les gens. Certains commentaires sont vraiment malheureux et montrent à quel point on a encore du travail à faire pour changer les mentalités et la conception de l’allaitement dans notre société. C’est fou que l’allaitement ait dérangé des parents dans un lieu familial… Imaginez dans un autre lieu. Si j’allaitais encore, je viendrais avec grand plaisir. J’ai habité en Afrique de l’Ouest. J’y ai vécu une toute autre expérience de l’allaitement et de la perception des seins qui ne sont pas sexuels, mais bien un organe pour nourrir son enfant. J’espère qu’un jour, il en sera de même au Québec et qu’on ne se fâchera pas de voir une maman nourrir son enfant alors qu’on ne se fâche pas de voir des seins dans d’autres circonstances.

    • Merci pour ton commentaire. Mon mec a grandi dans un village en France et il y voyait plein de mamans allaitant des enfants de tous âge. Il trouve l’allaitement beau, tellement normal, et trouve très dommage et pervers les gens qui y voient autre chose.

      • Vincent dit :

        Votre combat est faux, vous ne luttez pas pour allaiter en public, vous vous battez pour allaiter où bon vous semble. Allaiter assise dans une piscine publique n’est pas un droit, car il empiète sur le droit à la sécurité et à des lieux salubres d’autrui. Des gens pissent dans l’eau? Eh bien faisons-le tous, pour ce que ça changera… est-ce là votre réflexion?

      • Zab dit :

        Ok Vincent, explique nous en quoi c’est non sécuritaire et non salubre? J’avoue ne pas comprendre l’argument???

      • Émilie dit :

        J’ignorais que des gens en Occident, et particulièrement en France, avaient aussi eu ce type d’expérience. C’est super ! Mon conjoint, d’origine africaine, aussi trouve ça tellement beau et naturel de voir une maman qui allaite. @ Vincent, franchement ! Oui, on a le droit d’allaiter un enfant n’importe où !!! En quoi cela empiète sur la sécurité des gens et la salubrité des lieux ? Vraiment, c’est n’importe quoi… La maman allaitait son enfant tout en surveillant de près son autre enfant. Alors question sécurité, c’est le top !

      • Vincent dit :

        1 – Si tu sors et vas t’étendre à l’ombre d’un arbre, sur le gazon pour allaiter ton bébé, tu comble ton caprice personnel d’être au frais. Tu emmènes bien-sûr ton enfant de 2 ans avec toi. Qu’il prenne une collation ou qu’il en profites pour s’hydrater également avec une bouteille d’eau. Il est probable qu’il ne pense pas à vous le demander pendant qu’il s’amuse en se baignant.
        2- Si du lait maternisé tombe dans l’eau, oui c’est non-salubre. Le lait maternisé est susceptible de contenir les maladies (je sais que VOUS n’en avez pas, mais je n’exigerai pas un test pour chaque personne). Si votre bébé régurgite, c’est un accident vomitif dans la piscine. Elle doit ensuite être fermée pour une période allant de 30 à 40 minutes pour tout le monde.

      • Jennyfer dit :

        Si une femme qui allaite se baigne et entend son bébé (ou n’importe quel bébé) pleurer, elle va avoir des pertes de lait dans l’eau, sans même montrer ses seins. Et croyez-moi, il est possible d’en perdre une très bonne quantité, et des deux seins à la fois!

      • Vincent dit :

        Merci de cette info Jennyfer. Je vais lancer des discussions pour évaluer la faisabilité de demander à toutes les femmes qui allaitent d’éviter la baignade dans nos piscines publiques dans ce cas. N’oublions pas que le VIH peut être transmis par le lait maternel…

      • Jennyfer dit :

        Sérieusement, c’est à ce demander si vous vous prenez vraiment au sérieux ou si vous jouez une « game ». Si c’est sérieux, c’est triste. Le lait maternel est insalubre? On peut attraper n’importe quelle maladie dans l’eau de la piscine, sur notre panier d’épicerie, sur la poignée de porte d’une toilette publique, dans l’air… et on parle de lait maternel dans une piscine? Sérieusement?
        Vous vous êtes vraiment dit qu’une femme séropositive et allaittante (?????) irait se baigner dans une piscine publique? Vraiment?? Et si la femme a le VIH mais n’allaite pas, ses seins vont arrêter de produire du lait bien avant que son bébé soit en âge d’aller à la piscine. Faut vraiment prendre le monde pour plus fou qu’il ne l’est.
        Ah et… vu que plein de monde pisse dans la piscine, pourquoi ne pas tous le faire? Est-ce qu’on doit vraiment vous répondre? J’en reviens à un autre qui demandait pourquoi on pouvait pas pisser où on veut, tant qu’à y être. Il vous faut vraiment apprendre à faire la différence entre pisser partout en ville et allaiter un bébé. Allaiter un bébé fait moins de déchet que n’importe quel autre style d’alimentation. Allaiter, c’est naturel, c’est la situation idéale, c’est propre, ça ne nuit d’aucune façon à l’environnement. Ça fait juste nuire aux sans desseins qui ne sont pas capables de regarder ailleurs.
        Ceux qui sont incapables d’ignorer les femmes qui allaitent font sûrement partis du même groupe que ceux qui sont incapables de céder leur place dans le bus ou le métro, qui sont incapables d’aider une personne en danger, qui sont incapables de laisser passer la voiture d’à côté quand elle a son clignotant. Alors là, vous êtes tellement bons pour dire « Ben je l’avais pas vu!! »
        Triste.

      • Vincent dit :

        @ Jennyfer : Clairement vous ne comprenez pas le second degré ou l’ironie de certaines de mes réponses :
        1- Pour ce qui est de tous uriner dans la piscine, je répondais seulement à quelqu’un qui m’a dit « de toute façon, plein de gens urinent dans la piscine » alors que je disais qu’il faut conserver une bonne qualité d’eau.
        2- Arrêtez de tenter d’assimiler votre débat pour l’allaitement en public à celui-ci. Tout ce qui a été demandé, c’est de ne pas allaiter DANS l’eau. Il y a déformation de la réalité par ceux qui ont été témoins de la scène de loin ou même pas du tout témoins.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s