Proserpina pour faire dodo

(publié le treize novembre 2012)

Je ne vous écris pas beaucoup mes chéris et mes jolies, c’est parce que j’ai très peu de temps toute seule. Ma Mini Fée est terrifiée de dormir seule depuis une semaine, elle veut mes seins, les bras de son papa, mon parfum Marc Jacobs à deux centimètres de ses bisous. J’en suis épuisée, quand je ne suis pas maman koala, je me tape des séries télé en jalousant mon mec qui boit du vin, et je tente de mémoriser des berceuses pour mon trésor apeuré. J’aime beaucoup fredonner Proserpina de Martha Wainwright. L’histoire de Perséphone (ou Proserpina, mais j’aime mieux dire Perséphone que Proserpina, ça fait moins nom de médicament), enlevée par Hadès, me fascine depuis quasi des siècles.

Publicités
Cet article, publié dans Mini Fée, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s