Se faire passer pour un amant impatient

(publié le onze août 2011)

blackberry

Je traverse la rue, et je vois Alexandre Le Grand à la terrasse du Houston. Je vais le rejoindre, sentant bon le parfum Marc Jacobs et le baume à lèvres au chocolat, dans une robe que ma maman m’a donnée il y a deux ans, suite à un voyage en France. Sadek me laisse sa place, se prend une autre chaise, plus loin, et Rachelle me commande du Perrier. Roy me caresse le ventre et demande à Alexandre Le Grand s’il est bien certain d’être le papa. Alexandre Le Grand répond que si le bébé est aussi bronzé que Roy, il se posera des questions.

Roy se lève pour aller voir un mec qu’il connaît, laissant son téléphone sur la table. Alexandre Le Grand s’en empare, lit les messages que Roy et une femme s’envoient entre deux gorgées de bière, et ajoute un message total vulgaire à l’intention de la femme, qui est probablement une maîtresse de Roy : « U bitch better wash u r ass I m on the way. » Il m’embrasse et me chuchote à l’oreille : « Je l’envoie ou non? »

Publicités
Cet article, publié dans sexe sexe sexe, sortir avec ou sans classe et talons, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s