Embrasser des dauphins gonflables

(publié le quatorze juillet 2011)

dauphin1

dauphin2

Pendant qu’Alexandre Le Grand est parti aux glissades d’eau avec ses filles, moi j’embrasse des dauphins, je lis Le Marché des Amants de Christine Angot et The Bedwetter de Sarah Silverman, et je bois du Pepsi à la lime.

Publicités
Cet article, publié dans dépendance littéraire, grossesse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s